En Hesbaye, on
a un grain…

Chez nous, on sait brasser de bonnes bières. Et on aime le bon pain. On cultive aussi des
céréales de grande qualité. Ce n’est pas pour rien que la Hesbaye est considérée comme le grenier à blé de la Belgique.
Pourtant, l’immense majorité de nos bières et de nos pains sont fabriqués avec des céréales importées. Résultat : nos céréales belges ne sont pas valorisées ici et on se prive d’un savoir-faire précieux !
Restaurer une filière céréalière locale en circuit-court requiert l’implication de tous : agriculteurs, brasseurs, boulangers, meuniers, malteurs… mais aussi vous, les citoyens qui appréciez ces produits et défendez notre terroir !

Ensemble, soutenons et dynamisons la
filière céréalière locale, équitable et durable !

 

Vraiment belge, la bière
belge ?

Nous sommes fiers de nos bières belges, mondialement reconnues. Pourtant, elles sont brassées essentiellement à base de grain importé. Moins de 2% de l’orge brassicole vient de notre pays !

En cause ?

  • L’exigence de qualité constante et standardisée pour satisfaire les besoins de la grande l’industrie et les habitudes de consommation.
  • Quand une orge ne convient pas à l’industrie, elle est déclassée en fourrage pour le bétail, ce qui représente une perte financière et un risque lourd pour les agriculteurs.
  • La compétition des prix, inconciliable avec une rémunération équitable des agriculteurs et des modes de productions respectueux de la nature.

Cherchez l’erreur !

Solutions

Brasseries : encourager les (micro-)brasseries à travailler avec des producteurs locaux, accepter le léger surcoût pour une rémunération équitable des fermiers, le respect des hommes et de la nature. Quelques cents par bouteille, c’est un impact positif pour la planète. Quelle fierté de brasser du grain issu de nos terroirs !

  • Producteurs : rejoignez des initiatives existantes, coordonner la production d’orge, minimiser les risques, mutualiser les dépenses et collaborer avec les malteries locales.
  • Consommateurs = VOUS ! Soyez exigeants, curieux et ouverts ! Découvrez le goût de la bière vraiment locale, informez-vous et soutenez les initiatives locales !

Cherchez l’erreur !

Du bon pain de chez nous…
ou presque

Le pain est un aliment quotidien, que l’on aime consommer frais, voire juste sorti du four du boulanger. Malheureusement, seuls 9% seulement du grain belge est destiné à la meunerie et la boulangerie, nos pains sont fabriqués majoritairement à partir de céréales importées. Pire : le pain 100% belge est pratiquement introuvable !

En cause ?

  • Le savoir-faire traditionnel de la boulangerie se perd, au profit de techniques standardisées et automatisées, difficilement conciliables avec le travail des farines artisanales qui ne conviennent pas aux céréales anciennes et aux farines artisanales.
    Déclassement : lorsque le grain ne satisfait pas aux critères de l’industrie, les céréales sont déclassées pour en alimentation animale, une filière moins rémunératrice.
  • Comme les boulangers, les meuniers traditionnels se font de plus en plus rares ne sont plus assez nombreux.
  • Le prix des farines locales est plus élevé.
  • Les consommateurs sont mal informés, voire induits en erreur quant au caractère « local » de leur pain. Comment s’y retrouver entre : cuissons sur place, fabriqué en atelier, issu de céréales locales équitables… ?

Solutions

  • Boulangers : adapter les méthodes de panification afin de pouvoir y intégrer des grains locaux, achetés au prix juste et cultivés dans le respect des hommes et de nature.
  • Revaloriser le métier de boulanger comme « artisan du vivant », capable de travailler une farine locale et artisanale.
  • Moulins : multiplier et soutenir le maillage de moulins, y compris la création de moulins à la ferme.
  • VOUS : informez-vous sur l’origine des farines dans vos pains, choisissez et soutenez les artisans boulangers qui travaillent des farines locales et des panifications à l’ancienne.

4 GAL hesbignons

Ce projet Pain et Bière de Hesbaye est une coopération entre 4 GAL hesbignons : le GAL Meuse@Campagnes, le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne, le GAL Burdinale-Mehaigne, et le GAL Jesuishesbignon.be. Ensemble, nous avons jusque décembre 2021 pour dynamiser la filière céréale en Hesbaye autour de 2 axes : les céréales panifiables et l’orge brassicole.

Nos objectifs :

  • Accompagner les agriculteurs et les acteurs de la filière céréale de Hesbaye vers une structuration leur permettant de retrouver une maîtrise de leur production et une valorisation de celle-ci en circuits courts.
  • Appuyer la structuration et l’établissement de micro-filières locales : renforcer la cohésion des partenariats directs entre acteurs pour tester et valider le fonctionnement concret et la viabilité de ces filières sur les territoires.

Un plan d’action a été déterminé
autour de
5 objectifs spécifiques :

  • Identifier la demande des consommateurs afin d’orienter l’offre des producteurs.
  • Promouvoir et connecter les initiatives privées qui se développent autour des filières céréales.
  • Renforcer les filières émergentes.
  • Soutien technique et qualité.
  • Diffusion et communication.